AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 minuit valsant )) anthéa

Aller en bas 
AuteurMessage


second ward


avatar


in town since : 22/10/2018
posts : 143
years old : twenty-øne.
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: minuit valsant )) anthéa   Dim 18 Nov - 16:34

- - - « minuit valsant  » - - -



t'as le coeur qui bat
le coeur à cent à l'heure
le coeur dans l'oeil du cyclone
à se faire chambouler de vents hurlants
à la limite de l'ébranlement, déchirement
y'a cette urgence au fond des tripes
explorer les parts les plus folles de l'esprit
et sentir
la vie, la vie, la vie, la vie
jusqu'à s'en faire exploser la tête
des milliers, des milliers, de sensations mêlées
l'excitation
l'anxiété
l'exultation
les vagues d'euphorie
qui viennent, en cacophonie
se briser sur les récifs de tes doigts
creuser leur pulpe fragile
filer sur tes paumes
t'as le coeur tonnerre
le corps tempête


déraison
moquer la prudence
souffle les espoirs


elles ne sont pas bien grosses, les étoiles
pas bien impressionnantes
ni même omniprésentes
tu les traces, du bout de l'index
tu leur invente des formes
des courbes
des sourires
des existences
loin de leur crémation céleste
ce soir, pas d'astronomie mathématique
juste toi, météore terrestre, et tes constellations
tirer des plans sur la comète
courir tes illusions sur le fil du goudron
marteler le sommeil, saluer les bars à pute
t'as la décadence indispensable
amoureux transi du ciel étoilé


les brillantes
à des milliers d'années lumières l'une de l'autre
qui sommes-nous, humains, pour penser connaître la solitude ?


t'es tout seul dans ton monde, quinn
ou tout comme
à peine présent
tu t'es effondré au pied d'un mur
craquelé, tagué, souillé
un peu comme toi
le va-et-vient somnolent des citadins reprend consistance
t'observes leur ballet de jambes
sans vraiment l'observer
fantôme parmi les fantômes
et pourtant, tu finis par te relever
ça tangue
tangue tangue tangue
où est l'étoile du nord ?
où sont-elles, tes belles lumineuses ?
t'as la moue un peu paumée
un peu barbouillée
mais c'est bon, le monde cesse de tourbillonner
tempête passée
et tu fais quelques pas, glisses la main sur le béton
et c'est bon
on est reparti


le phare
en pleine mer
le refuge


ça frôle l'esprit en un rien de temps
le nom
la blondeur
les rires, les pleurs
les confidences muettes
la came et la nuit
tout ça se profile à la fenêtre
éclairée qui plus est
t'as le sourire qui se remonte
les chaussures à peine hésitantes
tu t'engouffres dans le bâtiment
montes, montes, montes, quatre à quatre
les marches glissantes
et pis balancer le poing sur un panneau de bois
sûr de toi
sûr d'elle
d'y trouver ta complice de tous temps
tellement sûr
alors faut dire que tu t'y attendais pas, à cette rousse
quand y'a la porte qui s'ouvre
parce que foxy, elle n'a de flamboyant que le nom
pas la chevelure
et pis tu restes planté là, dix secondes
sans reconnaître les traits, au début
et pis tu recommences à glousser
tout seul
c'est bon, ça revient
t'es pété de rire
jusqu'à vaciller contre le chambranle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


sixth ward


avatar


in town since : 23/09/2018
posts : 795
years old : 25 y.o
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: minuit valsant )) anthéa   Dim 25 Nov - 19:43



minuit valsant

@quinn strickland


les cheveux qui sentent la frite,

ce genre de soir, en somme. après votre service déchirant de non humanité, comme bien trop souvent les deux paumées avaient décidé d'errer ensemble, dans les bas-fonds des pensées. comme bien trop souvent, les doigts de la rouquine s'étaient accrochés à des goulots, à des joints et à ses mains. des amis de la nuit, des camarades dans les étoiles. à enfumer les espoirs, pour les rendre un peu plus beaux. même si souvent encore, le lendemain matin ça l'a rendait marteau. car dans sa bouche pâteuse, était ancré cet fichu goût de faux. de l'existence en trop.

mais là, c'était encore la nuit: le festoiement de la vie. les yeux brillants de foxy, son rire ensorcelant et cette confiance, cette confiance folle qu'elle lui donnait, dépassant toutes ses prudences passées: l'étoile étincelante les avait emporté. enfin, les avait simplement caché, derrière le palpitant endommagé.

y avait eu du whisky. y avait eu du coca. y avait eu du tabac, un joint aussi. rien de plus que ça. le reste, anthéa n'osait pas, pas encore. futurement, arriverait le coup du sort. mais là, tout allait bien. terriblement bien. seule maintenant, elle déambulait dans l'appartement. elle n'avait toujours pas dit à son amie qu'elle était déjà venue. rectification, qu'elle y avait même déjà vécu... alors que la bleutée était déjà partie se coucher, la rouquine fut étonnée d'entendre sonner. pas chez elle, pas chez elle. mais c'était déjà oublié. et si c'était wolfe, et si c'était wolfe? parfait, la demoiselle pourra en profiter pour lui casser le nez. et si- rien n'y faisait, la porte elle ouvrirait.

pas le coloc, pas satan. pas de rire, juste de l'antan. ses doigts avaient tourné la poignée, avait tiré, ses yeux avaient inspecté, et ses lèvres souriantes s'étaient abaissés. rien, rien ne l'y préparait. en ce moment, le destin d'elle s'amusait, à lui faire croiser sans cesse, des fantômes oubliés. en une seconde, son cerveau pourtant embuer avait fait mouche. à en lâcher la clope qui trônait entre ses doigts, à en perdre le flot de paroles qu'elle lâchait pourtant à chaque fois.

quinn, ce virevoltant est ce vraiment toi?

y a le rire qui lui casse les oreilles, l'incompréhension qui ronge son trip. ça y est, ça faisait longtemps: mais de nouveau, elle flippe. quand elle le voit se pencher de tous les côtés, ses bras viennent se tendre, comme pour lui sommer de s'accrocher. sale gosse, qu'est ce qui avait bien pu t'arriver?

-"qu'est ce que tu fais là?? je.. c'est pas chez toi hein?"

ça, ce serait bien un joli majeur du destin. était-il celui, que l'on prénommait king? en tous cas, elle sait pas, elle sait rien. doit-elle le traîner jusqu'au canapé, ou lui dire de passer son chemin? non, trop de maternel dans votre lien, jamais anthéa ne pourra lâchement l'abandonner le gamin.

-"bon, euh. viens?"


made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
minuit valsant )) anthéa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Discution avec une Menthe (PV. Nuage de Minuit et Petite Menthe)
» Une visite, un rêve, un chat, une destinée. (PV Minuit Sans Etoile)
» Minuit, l'heure du crime || Luigi
» Mieux vaut payer ses dettes...(pv Anthéa)Rp Histoire [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
purple haze :: harvey, illinois :: to be on the edge of breaking down-
Sauter vers: