AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Winter haze, ain't taking hope. | Oscar

Aller en bas 
AuteurMessage


fourth ward


avatar


in town since : 31/10/2018
posts : 28
years old : Vingt-neuf ans
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Winter haze, ain't taking hope. | Oscar   Jeu 15 Nov - 2:16


Oscar & Isaac
There's a part of me wishing it staid a dream


Isaac a tardé à répondre, à dire qu’il était sorti. Après des années à échanger, à écrire de temps en temps, à se confier sur des moments de sa vie… mais sans jamais être clair, ni mentir, ni dire la vérité. Il était resté distant, pour se protéger en quelque sorte.

Pourtant, il finissait quand même trop investi, trop touché. Il avait fait comme si de rien n’était une fois dehors, comme si son correspondant était une énième part de sa vie en prison, qu’il n’avait pas à sortir, lui. Mais trois mois après, les fesses sur le sol poussiéreux de son nouvel appartement – un taudis vide, payé avec son propre argent, la fierté de l’autonomie – il avait ressorti la dernière lettre, celle qui retirait les règles.

Oscar voulait le voir, contre toute logique. Isaac ne comprenait pas, lui il n’aurait pas voulu rencontrer le criminel avec qui il correspondait… lui n’aurait même pas commencé cet échange si les rôles avaient été inversé. Mais Oscar était quelqu’un de différent, des mots et des vagues d’émotion dans des lettres plus poétiques que réelles.

Et une demande, si peu intrusive, qu’Isaac avait nié jusqu’en octobre, jusqu’à écrire, un sourire aux lèvres, la sensation chaleureuse de se reconstruire, enfin, dans le ventre et les doigts.

je ne pensais pas, que tu dévierais si vite de tes règles, mais oui, mettre un visage sur tes mots, ça a du sens, pourquoi pas. Je te laisse décider du où, après tout, je n’y connais plus grand-chose à Harvey.
Dans tous les cas, je te laisse ma nouvelle adresse, tu sauras quoi en faire.

La lettre était plus longue que ça, les mots pour Oscar s’étiraient toujours sur plusieurs pages. Il y avait trop à dire, mais Isaac était certain, qu’une fois face à face, ils n’auraient plus rien à partager, plus rien en commun.

Finalement, ce n’était pas Oscar qui avait décidé du lieu, c’était Isaac. Censé trouvé un endroit avec du sens, il s’était réfugié dans le passé, sans idées neuves – le parc près du lycée. Un endroit où trainer, où grelotter.

Ils avaient convenus d’une fin d’après-midi où Isaac ne travaillait pas et où Oscar n’avait pas cours. Une après-midi parmi tant d’autre qui se finissait avec Isaac, les mains dans ses poches – protégées du froid – assis sur un banc, les jambes étirées devant lui. A attendre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Winter haze, ain't taking hope. | Oscar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Oscar et la dame Rose
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
purple haze :: harvey, illinois :: to be on the edge of breaking down-
Sauter vers: