AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le monde aime à noircir ce qui rayonne. (flynn)

Aller en bas 
AuteurMessage


fifth ward


avatar


in town since : 28/09/2018
posts : 85
years old : 29 yo
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: le monde aime à noircir ce qui rayonne. (flynn)   Dim 28 Oct - 21:52


il s'éveille, tête enfarinée, après une sieste qu'il a voulu être réparatrice. ce n'est pas forcément une réussite. parce qu'il n'aime pas dormir que quelques heures comme ça avant d'enquiller sur une nuit de boulot. ou une bonne partie de la nuit. jusqu'à trois heures du matin. d'un côté il aime bien travailler durant ces heures là. c'est tranquille, les gens qui viennent sont vraiment intéressés par les comics. parfois il discute mais dans l'idée, ils sont juste là pour profiter. alors il reste assis sur son siège en attendant que les heures passent, dévorant les pages des derniers arrivages.
y'a un client qui entre, un habitué. eros le salue, eros sourit. il sait même pas si c'est bonjour ou bonsoir qu'il doit dire. alors c'est un simple " salut " qui sort d'entre ses lèvres. de toute façon il est beaucoup trop déphasé pour comprendre et analyser ce genre de choses.
la soirée continue, la soirée se passe. y'a pas grand monde, fort heureusement. parce que ce soir il a mal au crâne. il veut juste que le temps passe et pouvoir rentrer chez lui afin de finir sa nuit.
il se fait un café, le sirote sur ce siège qui doit avoir pris la forme de ses fesses avec le temps. il a bien besoin de ça pour tenir pendant les deux heures qui lui restent. oui ce boulot est sympa. oui il adore ça. c'est sur que y'a pas besoin de grand chose à part avoir un contact facile avec les clients. et ça il l'a fort heureusement. la discussion, le bavardage, la manière de converser. bien sur il doit faire en sorte que les clients repartent en ayant acheté quelque chose. mais c'est plutôt aisé.
ce qu'il ne peut pas prévoir la nuit c'est qui entrera dans sa boutique. puis lui c'est encore un peu un gamin. il voit pas les choses comme tout le monde. il ne voit pas le danger. c'est lui qui le trouve, malheureusement.



@flynn luther
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


third ward


avatar


in town since : 07/10/2018
posts : 135
years old : 23 y.o
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: le monde aime à noircir ce qui rayonne. (flynn)   Sam 3 Nov - 14:43




le monde aime noircir ce qui rayonne

@"erros morrison"



les mains dans les poches, les poches sous les yeux. y a flynn qui déambule et cette fin de journée, de quoi faire se retourner des passants étonnés. l'oiseau de nuit est sorti, et même pas pour faire semblant de travailler. en baillant, il se dirige vers son petit endroit rassurant, là où personne vient lui demander de régler des comptes. sauf évidemment, quand il vient à acheter une bande-dessinée. là, il peut carrément s'amuser à faire péter le porte-monnaie. mais aujourd'hui, oui aujourd'hui il veut se poser, un peu. lire, pour l'oublier. celle qu'est dans sa tête, qui dans ses pensées lui fait sa fête. flynn sait qu'il devrait consulter. mais est ce qu'il a vraiment envie que cette voix dans sa tête vienne à le quitter?

-"salut."

voilà qu'il passe la porte, voilà qu'il hoche la tête en direction du propriétaire. il l'a l'air défoncé qu'il pense. faudrait peut-être qu'il lui propose de l'herbe vendu par son gang à lui, pour se faire bien voir par les autres requins. enfin, le paumé veut pas gâcher sa relation avec le vendeur de comics, ou l'absence de réelle relation. ça lui va, les sourires en coin, les conseils de temps à autre, sur tel ou tel bouquin. pas besoin de plus, pas besoin de moins. alors, il va se poser plus loin, se colle contre le mur après avoir déniché la suite de ce qu'il attendait. puis, il plonge, met ses esprits en sourdine. minutes qui défilent. des gens qui entrent, ressortent. ses mains qui referment l'ouvrage terminé, d'un coup, en s'avançant vers la caisse.

-"t'aurais pas la suite?"

le tutoyer, pour flynn il n'y avait aucune importance sur ce que l'homme pouvait en penser. pour lui, c'était naturel de le faire, depuis le temps qu'ici il squattait. depuis le temps qu'ici, il rencontrait le calme, la sérénité. sans se douter, naïf, que le monde encore viendrait sous des nouvelles formes le hanter. mais, il faut attendre, attendre encore un peu: laisser la nuit s'écouler, dans l'encre des bandes-dessinées.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


fifth ward


avatar


in town since : 28/09/2018
posts : 85
years old : 29 yo
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: le monde aime à noircir ce qui rayonne. (flynn)   Ven 9 Nov - 20:48


le brun entre, le client est là. eros le salue. il est poli malgré la fatigue qui l'habite à l'heure actuelle. heureusement que la demande n'est pas bien grande. heureusement qu'il n'y a pas trop de monde. parler lorsque son niveau de concentration est au plus bas, ce n'est pas évident. ça va, lui il est pas bien chiant. il entre, il va dans un coin, attrape de quoi lire ou feuilleter et c'est tout. eros n'a pas besoin de le surveiller, il lui fait confiance. de toute façon il vient bien assez souvent pour que si y'a un soucis, il sache le retrouver. mais c'est pas un fouteur de merde. alors pas besoin de penser à tout ça. même ça c'est un soulagement.

le temps passe, longtemps ou pas, il en perd la notion. lisant le volume de son comics préféré qu'il connait par coeur, il tressaille de surprise lorsqu'il entend une voix s'adresser à lui. il ne s'y attendait pas. " t'aurais pas la suite? " il met quelques secondes à se remettre dans le bain, à savoir où il est, à comprendre la demande. " euh vas y montre. " il récupère l'ouvrage, regarde le nom, le numéro et commence à taper sur le clavier de son ordinateur. c'est que même s'il est passionné, il ne connait pas tout par coeur. et encore moins savoir s'il a tout encore en stock. " ouaip', je vais le chercher. " le petit "r" à côté du nom qui confère qu'il est en réserve. et que par conséquent, il faut qu'il bouge de là où il est. ça ne le dérange pas, il y va même d'un sourire. il s'éclipse un instant et revient avec le feuillet demandé. il le tend à flynn tout en lui rendant l'exemplaire qu'il lui avait filé. " je l'ai pas encore enregistré alors si tu veux l'acheter va falloir attendre cinq minutes de plus. " autant prévenir. il est pas du genre à laisser les clients lire dans le magasin et donc totalement perdre du fric mais pour ce soir, ça ira.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


fifth ward


avatar


in town since : 28/10/2018
posts : 22
years old : bientôt vingt-et-un ans que tu vogues sur terre, pourtant t'as l'impression que ta vie a prit fin il y a un peu plus d'un an, après le décès d'elio.
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: le monde aime à noircir ce qui rayonne. (flynn)   Hier à 4:26

le monde aime à noircir
ce qui rayonne
w/ flynn + eros
Le poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l’archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l’empêchent de marcher.

Est-ce que tu avais envie de travailler aujourd'hui ? Non, pas vraiment. Ça faisait désormais un an et trois mois qu'Elio était décédé et, aujourd'hui, ton frère aîné aurait fêté ses vingt-six ans. Ça t'faisait tout drôle, à toi. D'autant plus que tes parents semblaient ne pas s'en souvenir ; t'étais passée manger avec eux à midi, et aucun mot n'avait été prononcé concernant le quatrième membre de la famille, celui qui vous avait quitté. T'avais soufflé de rage en fermant la porte de la maison, un peu plus tard, lorsqu'ils t'avaient enfin laissés partir. Tu comprenais pas comment ils faisaient pour sembler si distant à l'absence d'Elio à votre table, toi qui passais tout ton temps à penser à lui, à te demander ce qu'il aurait pu dire ou faire, comment il aurait réagit. Peut-être qu'ils le cachaient simplement bien, mais toi, t'en étais incapable. T'étais dévastée, et le temps n'y changeait rien, n'y changerait jamais rien. Le seul moment où tu réussissais à faire taire un minimum la tristesse qui emplissait ta vie depuis cet événement, c'était quand tu travaillais. Tu devais commencer sur les coups d'une heure du matin, et il était seulement vingt-trois heures, pourtant t'avais pas pu te retenir de rejoindre ton havre de paix. Comme un besoin, un truc viscéral, fallait qu'tu penses à autre chose pas vrai ? Alors tu pouvais faire que ça, t'avais franchi la porte de la boutique et adressé un sourire à Eros qu'tu voyais en compagnie d'un client.

Eh, salut. qu'tu souffles, Devi, en retirant la veste qu'tu poses naturellement derrière le comptoir. Un regard plus approfondi te permet d'te rendre compte que le client en question n'est personne d'autre que Flynn, un garçon qu'tu vois plutôt régulièrement et qu't'as commencé, avec le temps, à apprécier. Tu lui adresses un sourire, comme pour le saluer lui personnellement, avant d'tourner à nouveau ta tête vers Eros. J'suis en avance, mais j'vais commencer à ranger un peu les rayons l'temps qu'il soit l'heure., tu t'sens obligée d'te justifier. Tu l'connais, tu sais qu'il aime pas forcément qu'tu bosses la nuit, déjà, et tu sais aussi qu'tu bosses trop. T'es quasiment tout l'temps présente dans la boutique, t'abuses un peu, mais tant pis.
made by neon demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: le monde aime à noircir ce qui rayonne. (flynn)   

Revenir en haut Aller en bas
 
le monde aime à noircir ce qui rayonne. (flynn)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fille que tout le monde aime
» Riri, Fifi et Loulou font des siennes ☼ Reese
» Tout le monde aime les mathématiques ! [PV : Mykos Toadstool]
» L'anniversaire d'un prof barré que tout le monde aime!
» Rudiments de langue elfique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
purple haze :: harvey, illinois :: i'm gonna pop some tags-
Sauter vers: