AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 des nuits plus belles que vos jours (solynn)

Aller en bas 
AuteurMessage


second ward


avatar


in town since : 01/10/2018
posts : 778
years old : vingt-trois années qu’elle foule cette terre, comme flottant au-dessus du sol, la tête dans les étoiles.
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: des nuits plus belles que vos jours (solynn)    Mer 10 Oct - 18:18


des nuits plus belles que vos jours
ce soir, elle sortait. la métisse s'était apprêtée : elle avait enfilé une petite robe noire, sans chichis, légèrement courte mais pas décolletée. rien de provocant, ce n'était pas son style. elle n'avait pas pour but de ramener quelqu'un dans son lit, ni même d'être le centre d'attention. la jolie brune n'était pas une petite écervelée, à draguer tout ce qui bouge dans le but de ne pas passer la nuit seule. elle, elle savait qu'elle retrouverait les bras de son petit-ami durant la nuit, quand elle rentrerait. ils devraient se croiser sur le chemin ; junior avait programmé sa soirée dans ce bar, celui avec les jeux vidéos, elle ne se souvenait jamais du nom. il lui semblait qu'il avait invité aksel, peut-être jay aussi ? alors, elle avait prévu une petite sortie, avec une lukas et cami, et il avait fallu de la persévérance pour amener cami à sortir. elles devaient se retrouver là-bas, et soli avait hâte de retrouver ses amies. elle s'observe dans le miroir ; ses cheveux laissés naturels, bouclés - imposante tignasse -, son maquillage léger, naturelle pour ne pas trop en faire, parce qu'elle n'aime pas. un peu de mascara, du rouge à lèvres rouge, elle prend ses clés, son téléphone, son porte-feuille juste glissés dans un petit sac, pour ne pas s'encombrer. et ce soir, c'est un taxi qui l'emmène, la dépose devant la discothèque. ce sera aussi un taxi qui reviendra la chercher, parce qu'elle ne prend plus la voiture quand elle va en soirée, pas quand elle sait qu'elle va boire. plus depuis ce soir-là, et ça fait déjà un an. un an qu'elle ne dort plus vraiment bien mais qu'elle le cache sous un peu de fond de teint, un an qu'elle culpabilise, qu'elle est même allée jusqu'à se disputer pour soulager le poids sur ses épaules, en vain. alors elle essayait de vivre avec, mais trop difficile de reprendre sa vie comme si rien ne s'était jamais passé. elle n'y arrivait pas, trop sensible, trop altruiste. mais ce soir, elle ne voulait pas y penser, elle voulait s'amuser un peu.

soli éclate de rire, déjà légèrement alcoolisée, mais pas au point d'être saoule, juste une langue un peu déliée. de quoi ne pas être gênée, ne pas penser à ce soir de 2017. les filles étaient parties un peu plus tôt, elle avait croisé une collègue du starbucks, une autre étudiante et elle passait une partie de la soirée avec. elle, qui venait de raconter une bête petite blague, mais qui avait bien fait rire la demoiselle. « tu me fatigues. » sa collègue repart dans un fou rire et soli observe le reste de la discothèque, les gens qui dansent, ceux qui tentent de se déhancher sans aucune grâce, les mains parfois perverties qui parcourent les corps de femmes bien trop jeunes, trop naïves. elle sourit, aurait aimé que les autres soient là aussi, mais elle s’amuse. elle apprécie, se demande si lui s’amuse autant qu’elle. elle délaisse sa collègue, non sans l’avoir d’abord prévenue pour rejoindre la piste de danse, un cocktail en main. elle danse, se déhanche, ferme les yeux, comme pour ne faire qu’un avec la musique, comme pour se rappeler de ces soirées en famille, entre amis. des souvenirs joyeux qui la porte sur la piste, et les minutes lui paraissent des heures. comme figée dans le temps, des souvenirs qui reviennent, qui se gravent. oups. elle sent son corps qui heurte un autre, voit son verre se renverser et croise le regard de l’homme qu’elle importune. et c’est un sourire qui fend ses lèvres, ses joues qui s’empouprent - si maladroite -, elle cligne des yeux, innocente et mignonne gamine, pour jouer un peu. « je suis vraiment désolée, je ne voulais pas.  »



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


third ward


avatar


in town since : 07/10/2018
posts : 135
years old : 23 y.o
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: des nuits plus belles que vos jours (solynn)    Dim 21 Oct - 18:46



des nuits plus belles que vos jours

@Soli Vaughn




ce soir, il sortait. encore. quelle différence, d'hier à aujourd'hui? le jour, il comattait. le soir, il errait. la nuit, il dansait. à en brûler ses poumons, à s'en brûler la gorge et à n'en plus sentir ses pieds. parfois, ça lui permettait d'oublier. ouais, parfois.

alors, il était là. tout droit, accoudé au bar. son deuxième whisky coca, et pas le dernier, croyez moi. flynn, l'incarnation du liquide qui se balance dans un verre, des lèvres qui se noient dans le tumulte. effluve. écume. l'esprit en vagues, qui finalement divague. le visage imaginaire qui cesse un peu de se fixer dans ceux des inconnues. un sourire à la con. le sien, rien qu'à lui, symbole de ses peurs qui un instant s'en vont dans l'oubli. son cerveau capable un moment, de tromper l'ennui. ses pupilles agités profitent des ombres, des lumières, des gens. agitation.

qui l'attire, ce mouvement constant. ne résistant pas à cet appel, il rejoint à son tour la foule dansante. yeux fermés, son corps se mêle au son. verre à la main, qu'il tient envers et contre tout avec la plus grande des précautions: pas parce qu'il a peur d'arroser quelqu'un, non. il ne souhaite juste pas en gaspiller une seule goutte, pas une seule ne doit toucher le sol. sauf que ce n'est apparemment pas le cas de tout le monde. y a une petite chose qui le heurte, y a du liquide contre ses chaussures. y a une voix qui lui demande un minimum de concentration.

« je suis vraiment désolée, je ne voulais pas.  »

il la regarde, l'importune. la belle, la sombre lumière d'une soirée qui ne demandait qu'encore et toujours à s'améliorer. jolie créature, charmante humaine. pas morte, clairement ce qu'il préférait. même avec l'éclairage faible, comment ne pas reconnaître là une pair d'yeux qu'un nombre de verres incalculable ne ferrait oublier? après l'avoir observé de la tignasse jusqu'au pied, un haussement d'épaules vient finalement lui répondre.

« Y a pas de mal. c'est plutôt pour toi, qui n'a plus rien pour t'abreuver. »

et voilà. erreur de débutant, un verre tendu en la direction de l'inconnue. le principe de ne pas partager déjà oublié. surtout que ça ne l'étonnerait guère qu'elle refuse d'en prendre quelques gorgées, qui sait ce que le damoiseau à pu y fourrer... mais y a l'espoir. l'espoir qu'un sourire charmeur fasse suffisamment chavirer les cœurs.

« Fais gaffe à bien tenir sur tes deux pieds par contre. Y a de sacrés cons ici qu'aurait pu t'engueuler. »

flynn lui même par exemple: mais elle avait de la chance d'être à tomber, la petite poupée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


second ward


avatar


in town since : 01/10/2018
posts : 778
years old : vingt-trois années qu’elle foule cette terre, comme flottant au-dessus du sol, la tête dans les étoiles.
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: des nuits plus belles que vos jours (solynn)    Ven 9 Nov - 15:30


des nuits plus belles que vos jours
il n'y avait pas eu de cri, pas une voix pour lui hurler dessus. non, l'homme en face d'elle se contentait de l'observer, elle qui venait de renverser son verre sur ses chaussures, en plus de l'avoir bousculé. la jolie métisse sent son regard qui la détaille, de son indomptable tignasse à la pointe de ses talons, et ses joues s’empourprent, pas habituée à être ainsi dévisagée. et dans le bruit qui les entoure, elle doit se concentrer pour entendre ce qu’il dit, alors qu’elle voit ses lèvres bouger. « c'est plutôt pour toi, qui n'a plus rien pour t'abreuver. » soli jette un œil à son verre, vidé bien plus vite que la jeune femme ne boit. et l’homme en face d’elle qui lui tend son verre, un sourire qui étire ses lèvres. elle se souvient de ce que sa mère lui a toujours répété à ce propos : ne jamais accepter le verre d’un inconnu, ne jamais reprendre un verre que l’on a abandonné, ne pas accepter de se faire offrir un verre déjà plein en soirée. mais là, il s’agit de son verre à lui et, à ses yeux, il ne semble pas menaçant. mais ils n’en ont jamais vraiment l’air, ceux qui tuent. charmeurs et psychopathes. elle regarde son propre verre et sourit. « en plus de t’avoir bousculé, je ne vais pas aussi te priver de verre. » parce qu’il y avait quand même cette angoisse au fond de son coeur, celle qui la poussait à être prudente. sur tous les points, sinon elle ne serait pas venue en taxi, sinon elle accepterait ce verre sans se poser de questions. comme certaines écervelées dans cette boîte, comme elle pourrait être si elle était moins elle. il lui suggère de faire attention, parce que certains pourraient l’engueuler. « je pensais que c’est ce que tu ferais. » elle lui sourit, mutine. la jolie métisse observe son verre vide, plus qu’un fond d’une boisson exquise, elle se mord la lèvre, doucement, jette un regard au jeune homme. « tu pourrais me payer un verre, non ? » elle tente au culot, la jolie poupée. ayant un peu trop bu pour être trop timide, une langue un peu déliée. un petit flirt, illuminer une soirée devenue un peu trop sombre pour elle. une vie devenue compliqué, un moyen de décompresser. « je l’aurai bien fait mais ton verre est plein, toi. » elle ajoute en souriant, non sans penser à junior qu’elle retrouvera ce soir, l’homme qu’elle aimait et qu’elle aimera toujours. junior, qu’elle ne tromperait jamais. ça ne serait qu’un flirt, mais l’homme en face d’elle l’ignorait encore. « moi c’est soli. » elle se présente, passe sa main dans ses cheveux et plonge son regard dans celui du jeune homme. une invitation à connaître son prénom, peut-être à parler le reste de la soirée, à danser. quelques verres pour délier les langues, mais ça seulement s’il accepte, l’inconnu, de lui offrir un verre.


- 521 mots -


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: des nuits plus belles que vos jours (solynn)    

Revenir en haut Aller en bas
 
des nuits plus belles que vos jours (solynn)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes jours sont plus sombres que vos nuits [commentaires]
» Mes jours sont plus sombres que vos nuits [Rating PG]
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media
» LES 100 PREMIERS JOURS DU GOUVERNEMENT DE MADAME PIERRE LOUIS !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
purple haze :: harvey, illinois :: as the sky's falling down-
Sauter vers: