AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm on a Highway to Hell | Anthéa

Aller en bas 
AuteurMessage


second ward


avatar


in town since : 14/09/2018
posts : 823
years old : 29 y.o.
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: I'm on a Highway to Hell | Anthéa   Lun 1 Oct - 0:53


C’était un véritable massacre. Plusieurs personnes, si ce n’était la totalité de la salle, devaient avoir perdu une grande partie de leur audition depuis que Jake s’était emparé du micro et qu’il braillait les paroles de la chanson défilant sur un écran en face de lui. Oui, il se trouvait actuellement dans un bar/karaoké et après avoir bu sans doute beaucoup trop de verres, il avait cru que se donner ainsi en spectacle était une bonne idée. En même temps, c’était une activité qu’il aimait, même s’il ne s’y était plus adonné depuis plusieurs mois. Depuis la mort de son mari, sans doute. Cette mort qu’il tentait désespérément d’oublier l’espace de quelques heures, presque chaque soir après son service. Alors oui, il poussait les portes des bars de la ville pour se saouler, pour vider un verre après l’autre dans l’espoir de retrouver un peu de bonheur pendant un court instant. Oublier…Non. Il ne voulait et ne pouvait pas oublier son défunt mari. Il voulait juste que la douleur s’en aille. Qu’elle disparaisse pour qu’il puisse enfin à nouveau pleinement profiter de la vie. Hélas, c’était bien plus facile à dire qu’à faire. C’était sans doute même un peu trop idéaliste. Quoiqu’il en soit, ce soir, il n’avait pas failli à ses habitudes. Sauf qu’au lieu d’aller dans un bar classique, il avait choisi le karaoké. Il avait bu un nombre incalculable de verres avant de finalement monter sur la petite scène et prendre le micro de la main qui ne tenait pas son verre d’alcool presque vide.

Inutile de dire qu’il attira aussitôt l’attention et pas pour de bonnes raisons. En temps normal, Jake se ne se débrouillait sans doute pas trop mal lorsqu’il chantait. Du moins, on lui avait dit qu’il n’avait pas une mauvaise voix. En temps normal. Car là, il était ivre et ne contrôlait plus rien. Il chantait à tue-tête et totalement faux, de quoi faire grincer les dents de n’importe qui. Des grimaces de douleur pouvaient se lire sur certains visages, mais Jake n’y faisait pas attention. Lorsqu’enfin, il eut terminé sa chanson, un soupir de soulagement général parcourut la salle. Le jeune homme rejoignit le bar, vida son verre cul sec et en commanda un autre tandis qu’il s’installait sur un tabouret libre. Autant il avait eu l’air totalement joyeux et insouciant avec son micro, là, avec son verre, il avait juste l’air malheureux. Il semblait avoir changé du tout au tout en l’espace de quelques instants à peine. Pourquoi ? Pourquoi la vie avait-elle décidé d’être aussi cruelle avec lui ? Il n’avait pas mérité ça. Et son défunt mari encore moins. Hélas, la vie était rarement juste. La vie était dure et il l’avait appris très tôt, lorsqu’il avait perdu son père. Son père qui avait été flic, comme lui. C’était lui qui lui avait transmis la passion de ce métier et même si son père était mort sur le terrain, ça n’avait jamais dissuadé Jake de suivre la même voie que lui. Alors oui, il savait que la vie était cruelle. Mais à l’époque, il était jeune et se souvenait à peine de la douleur ressentie. Là, c’était différent. Il avait vécu plus de dix ans avec le même homme, celui qu’il avait toujours considéré comme son âme sœur, l’amour de sa vie. Son seul amour. Celui qu’il avait fini par épouser. Mais il avait fallu qu’il épouse un soldat. Fichue guerre. Fichue guerre qui lui avait volé son amour.

Ses doigts se resserrèrent autour de son verre alors que Jake fixait le contenu d’un air totalement absent. Il était limite en train de se noyer dans son verre. Quelqu’un avait pris la relève au micro, mais Jake n’écoutait pas. Il n’écoutait plus. « Fait chier ! » Il ne s’était même pas rendu compte qu’il avait dit ça à voix haute. De toute manière, quelle importance ? Ce qui faisait chier ? Tout. La vie. La guerre. La mort. Le fait qu’il se soit totalement perdu. Car oui, Jake n’était plus que l’ombre de lui-même. Et encore. C’était moins pire qu’au tout début. Il vida finalement son verre et en commanda encore un autre. Il allait sans doute le regretter demain, comme à chaque fois. Surtout lorsqu’il allait devoir se réveiller tôt, aveuglé par le soleil, avec un mal de crâne atroce. Car oui, il bossait demain matin. Alors être ici et se saouler n’était pas sérieux du tout. Pourtant, c’était de plus en plus fréquent. Il savait qu’il devait arrêter, qu’il devait se reprendre car son travail risquerait d’en pâtir, mais c’était plus fort que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


sixth ward


avatar


in town since : 23/09/2018
posts : 696
years old : 25 y.o
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: I'm on a Highway to Hell | Anthéa   Mer 3 Oct - 13:21

cosmic child.

i'm on a highway to hell

@jake evans



-"Mettez moi un maximum de sucre s'il vous plaît."

fallait ce qu'il fallait, pour tenir la soirée. des fraises, beaucoup de lait. après validation de sa commande, elle s'éloigne. se pose. s'installe. pas grand-chose à faire d'autre que de jouer avec sa rousse tignasse. regarder, épier. observer ces drôles de gens qui peuplent cet étrange bar du fith ward. ses prunelles clairs commencent à les connaître. ouais, théa les repèrent, les habitués et les étrangers. ses doigts fins finissent par sortir un cahier pour faire mine d'étudier. de pas être ici, la plus bizarre des paumés.

vers 23h43, l'endroit bat son plein. les musiques défilent dans les oreilles et sur les écrans, même si la demoiselle à son remède miracle contre ça: des des boules quies. pour ne plus écouter ce foutu peuple en liesse. milkshakes engloutis: 3. l'intrépide a même tenté la vanille -à regret, prête à retourner aux valeurs sûres. depuis le début de soirée, à contrario d'avoir véritablement bouquiner voilà ce qu'elle a pu imaginer: la vieille femme là-bas en train de fumer, doit attendre son fils depuis des années. retiré par les services de l’immigration, elle l'attendra toujours, son fruit d'une passion. l'homme complètement bourré cherchant désespérément à draguer se trouve être en réalité un génie caché: futur inventeur d'un duplicateur infini de beurre. et le le gars, là-bas. celui qui noie son chagrin à coup de gorgées de liquide trop alcoolisé... la réponse facile serait de dire qu'il s'est fait plaqué. oui, mais Anthéa y voit plus que ça. violé par son père, pourquoi pas...

un regard fixé sur celui dont elle n'arrive pas à présumer la destiné. l'inconnu finit par se lever, attrape le micro et se met à chanter. curieuse, l'étudiante retire une seconde ses bouchons d'oreilles. Sacrilège! Aussitôt enlever, aussitôt remis, pour ne plus entendre la voix d'une sirène.. sous acide. est ce que discrètement quelqu'un torturait sa femme et le forçait ainsi à se donner en spectacle? en tous cas, à défaut d'une belle voix, le mystérieux à de l'attention. celle d'une ennuyée, prête à tout pour s'occuper. sa paille s'entrechoque dans le verre vide, alors qu'elle joue avec du bout de doigts.. le regardant quitter la scène, pour continuer à se saouler.

curiosité, vil défaut... faisons ce soir, de toi une qualité. théa se lève, laissant derrière elle ses quelques affaires. discrètement, elle s'assoit à ses côté et peut ainsi noter que le ptit bourré à aussi un bien joli minois. ses lèvres fines s'ouvrent, prête à l'interpeller quand soudain..

-"Fait chier !"

Oups. dire qu'elle n'avait même pas encore parlé. y avait de meilleur départ hein, alors que sa bouche se referme, fronçant un peu les sourcils. à son tour la demoiselle se tourne vers le bar.

-"Encore un pour moi s'il vous plaît. fraise cette fois, on m'y reprendra pas."

sourire discret, sourire à souhait. qu'on ne se le cache pas, la jeune femme espère que l'établissement finira par lui offrir une consommation.. à croire qu'elle inspire en tous cas, car à côté on vient aussi de nouveau commander.

-"Vous devriez plutôt goûter ce que je prends. Apparemment, le lendemain on vient moins à le regretter."

prenant son courage à deux mains, elle avait finalement osé lui parler. petite phrase simple, comme ça, l'air de rien. pour mener son enquête, inspectrice des anonymes, détective des petits malheurs. prête à engager n'importe quel débat enflammé dans l'espoir de secrets dévoilés.

-"C'était quoi d'ailleurs ce que vous chantiez tout à l'heure? j'ai carrément pas reconnu la chanson. le titre. ou l'auteur. ou une note."

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


second ward


avatar


in town since : 14/09/2018
posts : 823
years old : 29 y.o.
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: I'm on a Highway to Hell | Anthéa   Jeu 11 Oct - 22:26


Jake se fichait bien du regard des autres ou de ce qu’ils pouvaient bien penser de ses prouesses vocales. Mouais. Des prouesses inexistantes… ou alors, il était juste doué pour casser les oreilles des autres. Non, en réalité, il ne chantait pas si mal que ça. Quand il était sobre et qu’il le faisait sérieusement. Or, là, il avait été tout sauf sérieux. Et puis, crier dans un micro, ça libérait, ça faisait du bien. Pendant quelques secondes, du moins. Car une fois qu’il eut fini, il sombra à nouveau dans son désespoir en se mettant à jurer lorsqu’il fut de retour au bar. Il n’avait pas du tout remarqué que quelqu’un s’était approché de lui et il avait à peine fait attention à la jeune fille commandant un milkshake, alors que lui était en train de vider un énième verre. Ce ne fut que lorsqu’elle s’adressa à lui qu’il releva les yeux, fronçant les sourcils tandis que son regard dévia vers la boisson sucrée de l’inconnue. Depuis combien de temps n’avait-il pas bu de milkshake ? Il ne s’en souvenait plus et de toute façon, il était trop ivre pour réfléchir correctement. Il finit par hausser les épaules avant de retourner à sa boisson. « Mais ça permet pas d’oublier. Alors, non merci. » Quel idiot. Il avait vraiment l’air d’un vieux grincheux, là. Il poussa un soupir et s’apprêta à recommencer à broyer du noir lorsque la jeune femme reprit la parole, sans doute dans une tentative maladroite de détendre l’atmosphère en faisant une plaisanterie pas franchement drôle. Bon, d’accord. Si Jake avait été sobre et dans son état d’esprit normal, il en aurait sans doute plaisanté et rigolé. Mais ce n’était pas le cas présentement.

« J’en sais rien. J’ai oublié. » Peu importe ce qu’il avait tenté de chanter. Ce fut ce moment que choisit une femme pour s’approcher de lui, elle aussi munie d’un milkshake. Elle s’arrêta près de Jake, l’air tout sauf ravie. « Merci infiniment de nous avoir tous cassé les oreilles ! Sans rien ajouter, elle jeta littéralement son milkshake au visage du pauvre Jake, puis elle posa le verre sur le comptoir et s’en alla sous les applaudissements de certains clients. Le policier resta un moment totalement immobile, dégoulinant de milkshake, se demandant ce qui venait de se passer. « C’est froid. » Sérieux ? C’était tout ce qu’il avait à dire après ça ? « Mon t-shirt est foutu. » Il en avait partout. Principalement sur le visage, mais aussi sur son haut. Et puis, soudain, il se mit à rire. A rire aux éclats. Un effet de son état d’ébriété ? Peu importe. Mieux valait en rire qu’en pleurer. « Je reviens. » Il avait marmonné ces mots après avoir calmé son rire, puis il se dirigea vers les toilettes en espérant pouvoir nettoyer le plus gros du carnage. Pourquoi avait-il dit à cette fille qu’il revenait ? Il ne la connaissait pas. Avait-il l’intention de continuer à discuter avec elle ? Bah, il était quelqu’un de sociable normalement, alors pourquoi pas ? Pour l’heure, il attrapa plusieurs feuilles de papier et commença à s’essuyer le visage avant de passer de l’eau dessus. Ça collait et il en avait même dans les narines. Berk.

Il parvint toutefois à retirer le plus gros du carnage et retourna donc près du bar et de l’inconnue. « J’ai pas réussi à tout enlever… » Il fit une petite moue et vida son verre qui était resté sur le comptoir. « Je m’appelle Jake, au fait. » Autant faire connaissance. Il était vrai que discuter simplement avec quelqu’un lui manquait parfois. Alors pourquoi ne pas y remédier ?

HRP:
 


Dernière édition par Jake Evans le Lun 22 Oct - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


sixth ward


avatar


in town since : 23/09/2018
posts : 696
years old : 25 y.o
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: I'm on a Highway to Hell | Anthéa   Ven 12 Oct - 20:01

cosmic child.

i'm on a highway to hell

@jake evans



Oulah. c'est qu'il jugeait carrément sa boisson, l'homme qui faisait une tête de six pieds de long. ça se voyait dans son regard. peut-être aussi un peu dans son désespoir. tenter l'humour n'avait peut-être pas été le bon recours. mais bon, quoi faire d'autre? théa n'allait pas se noyer avec lui dans l'océan alcoolisé dans lequel il avait cessé de se débattre, non. à quoi bon?

-"Mais ça permet pas d’oublier. Alors, non merci."

ça aurait pu être pire. après ce coup d’œil bien trop transparent, l'inconnu au bataillon aurait pu se contenter de l'ignorer. ça aurait été méchant. ouais mais le je ne sais quoi qui transparaissait au delà du chagrin, ce n'était pas ça. justement. alors malgré des paroles peu encourageantes, la demoiselle avait encore envie d'essayer. d'encore un peu s'accrocher. bien qu'il lui montrait ostensiblement qu'elle le faisait chier, à bailler. même si pour la rousse, heureusement y avait encore une réponse qui l'attendait.

-"J’en sais rien. J’ai oublié."

bon. on était pas non plus sur la meilleure des profession. curiosité inassouvie, terrible sensation. fallait faire avec pourtant, de nouveau le voilà louchant sur son verre, souche qui désespère. sou qui croit que dans le liquide, la magie opère. jusqu'à ce qu'un élément déclencheur -de malheurs- s'approche, crache et asperge. sous les applaudissements... des gens? ce monde, ce foutu monde pouvait parfois être dément. anthéa, elle a jamais vu ça. un milkshake lancé au visage d'un gars. parce qu'il a chanté. quoi de mieux pour la révolter? yeux ronds, coeur révulsé et bouche pincée, elle regarde la poufiasse. super. en plus, l'aspergeuse à calmé le feu des commérages.

-"C’est froid... Mon t-shirt est foutu."

pardon? tête qui se tourne vers son visage bien trop calme. yeux qui s'écarquillent devant ce rire venu de nulle part. mon dieu, c'est peut-être pas qu'un mec triste en fait, c'est un potentiel taré. qui boit pour oublier qu'il vient d'enterrer quelqu'un dans la forêt...

-"Je reviens."

-"attends, tu vas pas frapper cette..."

mais encore une fois, on l'écoute pas. on s'éloigne, la laisse de côté. habituée. elle, et son milkshake. on change pas une équipe qui gagne hein? d'ailleurs, héroïne des ennuyées, elle s'avance vers celle dont l'acte avait été félicité. discrètement, l'air de rien. oh zut. personne la remarque, personne la voit. sinon, on pourrait lui signaler que son verre trop mis de côté, vient lentement couler dans la poche de la peste repérée. petite victoire. gamine sur son perchoir, et hop. de nouveau installée, assise. vengeuse. silencieuse.

-"J’ai pas réussi à tout enlever…"

sursaut. en un rien de temps, elle l'avait presque oublié. il a toujours l'air aussi bourré, et dans la façon qu'il a de reprendre son verre, on sent que c'est pas terminé. jeune femme étonnée, une promesse tenue. étonnée, oui. il était revenu.

-"Je m’appelle Jake, au fait."

voilà qu'il voulait parler maintenant. soit. théa était bien là pour ça.

-"Lize. enchantée."

le sourire retrouvé, la main tendue. les yeux étoilés, qui brillent pour mieux le regarder. ouais. il devait être bien paumé. qu'il suive la filante, comme elle. sans savoir où ça allait la mener. mentir, pour tout et rien se garantir.

-"à choisir, tu préférerais ne plus sentir le goût des aliments, ou ne plus pouvoir courir et marcher vite?"

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: I'm on a Highway to Hell | Anthéa   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm on a Highway to Hell | Anthéa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'm on the highway to hell ♦ Myndi & Tyler
» D4 ➺ highway to hell (Sagitta, Aloysius, Serena, Skyler, Jubilee & Amelya)
» Cho Su Jin - Highway to hell
» Highway to Hell ~
» highway to hell. (mikado)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
purple haze :: harvey, illinois :: i'm gonna pop some tags-
Sauter vers: