AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BLACK ROSE ; zeke.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


♛ les hautes sphères


avatar


in town since : 08/01/2019
posts : 79
years old : vingt ans
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: BLACK ROSE ; zeke.   Ven 11 Jan - 18:02



zeke rose
like a black rose
his darkness was beautifully fatal

nom complet - zeke, l’épine à la rose. l’écharde dans l’doigt, l’aiguille dans l’bras. zeke pour la ronce, le piquant. la douleur et la goutte de sang qui perle sur la pulpe d’l’épiderme. rose, la douceur des pétales. l’pansement à tes blessures, l’alcool à tes plaies ouvertes. c’matronyme, imposé. comme un baiser brûlant sur ton cœur de glace.âge, date et lieu de naissance - deux décennies enflammées, parties en fumée. l’brasier dans l’fond du bide. l’cœur en marshmallow, calciné. les lèvres au goût des cendres, d’es tiennes. né en novembre 1998, un vendredi treize. chat noir avant même d’avoir poussé ton premier cri dans cette ruelle sombre. enfant d’la rue, t’as foulé l’bitume de londres avant d’chigner dans les bras d’ta daronne – au sens propre.nationalité et origines - la langue, épineuse. les mots, exagérés, abusifs. une tempête romantique, un désordre poétique. impossible d’nier tes origines britanniques, l’accent corsé qui caresse ton palais. tantôt enjôleur, tantôt dominateur ; la définition même d’la contradiction. l’lexie d’l’europe de l’ouest qui n’passe pas inaperçu aux yeux des américains.orientation sexuelle - la peau douce, facile à marquée. par tes crocs acérés, tes lèvres corrosives. les cheveux d’ange, emmêlés entre tes doigts assassins. foutrement hétérosexuel, attiré par l’innocence féminine. amoureux du contraste entre leur corps satiné et ta poigne destructrice.statut civil l’corps et l’esprit libre, célibataire – d’apparence. pourtant au cœur d’une relation toxique, malsaine. poison qu’t’ingurgites, encore. toujours. incapable d’enlever c’goût mortel qui pique ta langue.occupation - les études, abandonnées. les projets d’carrière, oubliés. t’es sans emploi, gosse de riche qui s’contente d’empocher l’fric d’sa daronne. celui qu’elle t’offre sans rien exiger en retour. comme son corps qui se tord sous tes yeux chaque nuits où les roses se fanent.situation financière - les poches vides et, pourtant, l’compte en banque florissant. tu n’fais rien pour l’mériter, tout c’blé qu’t’encaisses sans même l’avoir d’mandé. certains diront qu’c’est d’l’argent sale, d’cette figure maternelle qu’achète p’t’être ton silence. toi, t’préfères croire à la chance, qu’t’es rien d’autre qu’un gosse de riche.traits de caractères - arrogant, audacieux, autoritaire, charismatique, contradictoire, destructeur, dominateur, excessif, fougueux, froid, impatient, impulsif, jaloux, possessif, protecteur.avatar - hero fiennes.groupe - amnesia.

roots and shoots
tes racines.
qu’tu n’connais pas.
tes archives.
qu’t’as jamais pu lire.
déchiffré.
gamin illettré.
aux vestiges oubliés.
d’une famille inach’vée.
d’une ville natale inconnue.
et, chaque fois, t’as réécrit l’histoire.
la tienne.
avec tous ces visages étrangers.
qu’ont prétendus t’aimer.
toi.
l’môme égaré.
abandonné.
qu’on n’a jamais cherché.
cette rose, piquante.
qu’on n’a jamais cueillit.
parce qu’elle était belle, au milieu d’ce jardin.
jolie à admirer.
de loin.
cette fleur, tentatrice.
destructrice.
aux épines, venimeuses.
meurtrières.
et cette morsure qu’elle laisse sur la pulpe des doigts.
parce qu’elle n’veut pas dev’nir bouquet.
parce que, zeke.
tu joncherais l’sol d’une pierre tombale.
bien avant d’embellir une pièce ensoleillée.
parce que tu mourrais.
bien avant qu’on t’enferme.
sous une cloche en verre.
et tu faneras.
à en perdre toutes tes pétales.
juste pour le goût
de
la
liberté.

young and reckless
et, trop souvent, on t’a répété
« cette fois-ci, c’est la bonne. »
et, trop souvent, t’as ri.
rire à en perdre le souffle.
rire à t’en déchirer les lèvres.
toi qu’avais déjà exclus cette idée que
« cette fois-ci, se s’rait la bonne. »
et, pourtant, tu l’as su.
au millième de s’conde.
t’as su, zeke.
en un batt’ment d’cils.
en un r’gard.
vers elle.
cette femme qui deviendrait ta figure maternelle.
ta famille.
tu savais.
qu’elle caresserait chacune de tes épines.
qu’elle lècherait la pulpe d’ses doigts.
pour goûter la douleur.
la tienne.
stopper le sang qu’t’as fait couler.
ton hémoragie.
qu’elle embrasserait chacune de tes pétales.
pour savourer tes défaites.
les tiennes.
réparer les erreurs de ton passé.
tes vestiges.

thorns and roses
ta tête, lourde.
ta vision, embrouillée.
comme tes songes silencieux qui t’fracassent le crâne.
et tes gestes.
endormis.
tes membres.
engourdis.
le vacarme qu’annonce ta présence.
le goût de l’alcool qui brûle encore ta gorge.
ta langue.
tes lèvres.
et l’équilibre que tu perds.
renversé par une vague imaginaire.
la pièce qui tangue.
ton corps qui vacille dans le hall.
les ombres qu’tu distingues à peine.
mais sa silhouette à laquelle tu t’agrippes.
tu t’accroches.
et elle te guide vers ta chambre.
le silence.
persistant.
tu t’attends à une réprimande.
une punition.
d’avoir abusé, d’avoir bu.
d’rentrer tard.
tu bafouilles.
une faible excuse, mâchouillée.
avant qu’elle te pousse.
que tu percutes tes draps, témoins.
et ce silence.
qui bourdonne dans tes oreilles.
et le bruit métallique.
d’ta fermeture éclaire.
du tissu d’ton jean qui se froisse.
et ses doigts.
incendiaires.
qui brûlent ta peau.
qui saisissent ta masculinité juvénile.
et maint’nant sa bouche.
qui t’possède.
entièrement.
mais zeke.
au lieu de crier.
tu
soupires.

secret and whisper
l’jour et la nuit.
deux mondes différents.
univers parallèles.
et tu vacilles entre les deux.
le goût des pétales
sous la lune brumale.
la saveur des épines
sous l’soleil écrasant.
l’humidité de ta langue
accrochée au fond d’ta gorge.
la froideur de ta voix
extirpée d’tes tripes.
et t’oscilles.
entre les rêves
mielleux
et la réalité dérangeante.
entre tes envies
désaxées
et la colère des astres.
ton ombre qui la surplombe.
elle et sa chair en putréfaction.
ton ombre qui les trompe.
eux et leurs doutes en déflagration.
génocide
érotique.
et la sensation des ronces
qui transpercent ton épiderme.
et tu lécherais tes doigts, zeke.
pour connaître le goût
de
l’auto
destruction.
et tu t’couperais la langue, petite rose.
pour taire ce secret
ce murmure
à
tout
jamais.

skulls and bones
et ton squelette qui tremble.
tes os qui s’effritent.
chacun d’tes pas est une souffrance.
un obstacle.
à la délivrance tant convoité.
celle qu’t’effleures d’la pulpe des doigts avant qu’elle n’disparaisse.
s’évapore.
comme la rosée sur les roses.
c’jardin bien trop épineux.
empoisonné.
par ses baisers qui brûlent tes lèvres.
et son r’gard de feu.
l’brasier au fond d’ton bide.
chaque putain d’fois qu’un soupir meurt contre ta peau.
cette femme qui t’a fait dev’nir homme.
toi, l’môme.
égocentrique.
pathétique.
prisonnier d’un désir impur.
enchaîné d’une envie indécente.
et, pourtant, zeke…
t’es persuadé qu’c’est elle.
ta
liberté.

Depuis combien de temps êtes-vous à Harvey ? un peu moins d’dix ans. presqu’une décennie qu’tu foules le sol d’l’illinois, les pieds ancrés dans l’marbre. bientôt la moitié d’ta vie qu’tu t’embrases contre l’bitume anarchique d’harvey. ton r’gard qui s’enflamme sous le sceau de l’aigle, avide de liberté. tes ailes qu’ont fini par brûler, complètement calciner. et s’réduire en cendres.

Quel quartier habitez-vous ? Quelles sont vos impression ? l’opulence qu’tu contemples, qu’tu touches d’la pulpe d’tes doigts chaque jour depuis bientôt dix ans. l’abondance jusque dans la chair qu’tu savoures. l’goût prononcé pour les belles choses, l’éclat, c’qui brille. tout c’qui claque, c’qui t’rappelle l’first ward et ses baraques démesurées. tu t’y plais, zeke. comme si t’étais né pour vivre dans c’luxe abusif. tu t’en branles du reste, d’tout l’reste, d’la mauvaise réput’ d’harvey… tant qu’tu peux encore effleurer l’excès du bout d’tes lèvres.

Quel est votre position concernant le programme mis en place par la ville ? Pensez-vous que cela joue un rôle dans les guerres puériles qui s'y déroulent (gangs, pouvoir) ? sans mots, sans voix. complètement muet face à c’programme qui t’semble insensé, illogique. l’idéal biaisé, un projet utopique. seuls les inconscient l’espèrent, seuls les cons y croient. les gangs dominent, l’gouvernement s’écrase, s’incline, s’prosterne. c’n’est qu’illusion, charme… d’la poudre aux yeux pour calmer les habitants, la faible poignée d’innocents qui n’trempent pas d’jà dans l’péché et les crimes organisés. trop tard pour s’confesser, l’pire reste à v’nir.

Dites-nous, quel est votre plus grand secret ?
cet amour, déviant.
toi qui n’était rien d’autre qu’un jouet, une distraction.
la jeunesse, pure.
l’innocence, gâchée.
par ses désirs, immondes.
insensés.
par ses fantasmes, immorals.
contagieux.
ton corps aurait dû protester.
ta voix aurait dû s’élever.
briser le silence.
sous ses caprices de chienne.
sous ses fantaisies nébuleuses.
de tes doigts, t’aurais dû la repousser.
cette chaleur.
suffocante.
de tes mains, t’aurais dû la marquer.
cette tentation.
désaxée.
mais, zeke…
t’appréciais chaque étreintes, chaque caresses.
chaque gémissements qui s’échappaient d’entre tes lèvres humides.
quand elle te touchait.
quand elle te goûtait.
de sa langue épineuse, comme les roses sauvages.
et tu t’y piquait.
et tu t’y shootait.
comme une s’ringue planté dans l’bras.
l’sang dans tes veines, en constante effervescence.
chaque fois qu’elle mordait ta chair.
et qu’son venin t’paralysait.
et qu’elle t’empoisonnait.
l’temps d’une nuit.
d’une envie malsaine.
avant qu’cet interdit s’transforme en amour maternel, à l’aurore.
et qu’les éclats du vide qui creusaient vos reins se retrouvaient.
l’temps d’une dernière danse.
d’une dernière
lubie.


Êtes-vous le seul au courant, ou avez-vous mis d'autres personnes dans la confidence ?
l’irrationnel.
que tu caches.
étrangles.
enterres.
ce secret, honteux, qu’t’apporteras dans ta tombe.
dans les profondeurs.
de la mort.
ce secret, enveloppé dans tes bras.
et celle d’la faucheuse.
celui qu’t’embrasses pour tenter d’l’asphyxier.
pour que, jamais, l’écho se répande.
se propage.
personne n’est au courant.
personne n’doit savoir.
connaître la vérité.
les pas d’cette danse, dépravée.
de deux corps en désaccord.
de deux âmes incompatibles.
non.
personne n’est au courant.
de l’envie abjecte qui t’tenaille les entrailles.
des non étouffés par des oui essoufflés.
de cet amour qui doit mourir.
de cet amour
destructeur.


pseudo/prénom - samuel.âge - jeune con.pays/région - les -30, j'connais.avis sur le forum - mitigé.autre - existence is pain.crédits - alittlebitofrain.


Dernière édition par Zeke Rose le Dim 20 Jan - 2:59, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


first ward


avatar


in town since : 07/01/2019
posts : 184
years old : 39
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: BLACK ROSE ; zeke.   Ven 11 Jan - 18:05

cassez-vous tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


third ward


avatar


in town since : 09/12/2018
posts : 349
years old : vingt ans
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: BLACK ROSE ; zeke.   Sam 12 Jan - 1:11

salut bg
rebienvenue épate moi avec ta belle plume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


fifth ward


avatar


in town since : 21/10/2018
posts : 323
years old : trente cinq ans.
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: BLACK ROSE ; zeke.   Sam 12 Jan - 9:12

rebienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


fifth ward


avatar


in town since : 10/10/2018
posts : 283
years old : vingt-huit ans.
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: BLACK ROSE ; zeke.   Sam 12 Jan - 11:28

(re) bienvenueeee sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


sixth ward


avatar


in town since : 27/11/2018
posts : 155
years old : fucking old and tired of these shits
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: BLACK ROSE ; zeke.   Sam 12 Jan - 12:27

le pseudo est dingue ! (re)bienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


second ward


avatar


in town since : 24/11/2018
posts : 35
years old : 37 ans et toutes mes dents
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: BLACK ROSE ; zeke.   Sam 12 Jan - 15:16

Re-bienvenu sur le forum !
le pseudo dégage quelque chose de tellement classe ! :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


first ward


avatar


in town since : 07/01/2019
posts : 184
years old : 39
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: BLACK ROSE ; zeke.   Sam 12 Jan - 16:06

vous êtes tous morts
j'ai noté vos noms
vous étiez prévenus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


♛ les hautes sphères


avatar


in town since : 08/01/2019
posts : 79
years old : vingt ans
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: BLACK ROSE ; zeke.   Sam 12 Jan - 16:20

@Daphné Rose a écrit:
cassez-vous tous.

t'es sexe
quand t'es jalouse


@Alissa Nieves a écrit:
salut bg
rebienvenue épate moi avec ta belle plume

j'espère être à la hauteur
merci, chat


@hardin weaver, @maddie bishop, @hansel lane & @roxane teller, oh merci tous ! vous êtes des amours !!!

@Daphné Rose a écrit:
vous êtes tous morts
j'ai noté vos noms
vous étiez prévenus

ok j'ai ri
out loud, jpp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


fifth ward


avatar


in town since : 28/09/2018
posts : 108
years old : 29 yo
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: BLACK ROSE ; zeke.   Dim 13 Jan - 2:24

rebienvenue par ici joli coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


fifth ward


avatar


in town since : 09/12/2018
posts : 154
years old : vingt ans
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: BLACK ROSE ; zeke.   Dim 13 Jan - 14:11

Mdrrr mais Eros il a sorti ça phrase à tout le monde, je me disais il va changer pour Zeke parce que bon, la phrase de lover ça serait passé moyen, mais non !
Bref, je ri très fort

et rebienvenue au passage hihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


fifth ward


avatar


in town since : 28/09/2018
posts : 108
years old : 29 yo
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: BLACK ROSE ; zeke.   Dim 13 Jan - 14:35

bah quoi, y'a quoi d'mal à être un lover ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


first ward


avatar


in town since : 07/01/2019
posts : 184
years old : 39
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: BLACK ROSE ; zeke.   Dim 13 Jan - 14:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


fourth ward


avatar


in town since : 06/01/2019
posts : 101
years old : 24yo
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: BLACK ROSE ; zeke.   Dim 13 Jan - 17:41

perfection presque à en faire perdre la raison, bordel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♛ les hautes sphères


avatar


in town since : 08/01/2019
posts : 79
years old : vingt ans
❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: BLACK ROSE ; zeke.   Dim 13 Jan - 18:19

@Eros Morrison a écrit:
rebienvenue par ici joli coeur

@Nausicaa Hill a écrit:
Mdrrr mais Eros il a sorti ça phrase à tout le monde, je me disais il va changer pour Zeke parce que bon, la phrase de lover ça serait passé moyen, mais non !
Bref, je ri très fort

@Eros Morrison a écrit:
bah quoi, y'a quoi d'mal à être un lover ?


c'tait de toute bot-é !!!
merci, tous les deux


@Daphné Rose a écrit:

range ta batte, maman

@Mila Savage a écrit:
perfection presque à en faire perdre la raison, bordel

CHECK QUI QUI PARLE
et avec zeke t'es pas ma sœur, donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



❀ chained to the rhythm
MessageSujet: Re: BLACK ROSE ; zeke.   

Revenir en haut Aller en bas
 
BLACK ROSE ; zeke.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» Petit travail au black
» Black Hole RPG
» Black Lagoon Roberta's Blood Trail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
purple haze :: the start of something new :: introducing me :: welcome to the jungle-
Sauter vers:  
MOST WANTED
les préliens recherchés